Soirée gastronomie et bière au Toqué !

Quand Toqué ! et Cantillon s’unissent, le résultat donne lieu à un événement unique. Mercredi dernier, le réputé restaurant montréalais et la célèbre brasserie belge ont mis à l’honneur, le temps d’une soirée, les accords gastronomie et bière. Voici nos impressions et coups de cœur de ce moment mémorable.

Les entrées
L’entrée de carpaccio de cerf de Boileau, servi avec Parmigiano Reggiano et pleurotes gris, nous a fait saliver. Petit bémol : le mariage avec la Gueuze Lambic 2010 accentuait trop le goût de viande des deux aliments et rendait la bière très acétique (vinaigre). Mais le Parmigiano, à lui seul, a donné à la gueuze une texture douce et moelleuse. Un délicieux assemblage à reproduire prochainement.

Le deuxième service était quant à lui notre accord coup de cœur : une pieuvre rôtie servie avec tapenade d’olive, purée de haricots, panais rôtis et piment cerise épicé, accompagnée de la Nath 2017, un assemblage de lambic et de rhubarbe. La plante complétait parfaitement le mollusque, alors que le piment liait les saveurs.

Trio comparatif
Le plat principal, un bar rayé, avec purée de fenouil rôti, shiitakes et choux de Bruxelles, était accompagné de trois lambics, chacune assemblée avec des cépages différents. Ces accords étaient particulièrement agréables lorsque la bouchée de poisson était nappée de sa sauce bordelaise à la bière. Mais l’aspect le plus intéressant, c’était de comparer les trois lambics, l’un à la suite de l’autre, et de gouter l’incidence de chacun de leur raisin. Une telle bière aux saveurs de vin rouge ferait une excellente partenaire pour l’entrée de carpaccio.

Fromage et Fou’Foune
La soirée s’est terminée avec le fromage Chèvre Camarade, de L’Atelier Fromagerie, et la Fou’Foune, un lambic à l’abricot. Le fruit de la bière s’est déposé sur le fromage comme une confiture d’abricot, et les notes fermières des deux produits ont résonné. Une belle finale.

Cette soirée représente un événement phare pour les accords bières et mets. Car un restaurant comme Toqué ! qui ose consacrer une soirée à la bière démontre tout le potentiel de cette boisson à table. Ce type d’exercice s’avère indispensable pour promouvoir les accords gastronomie et bière, mais aussi pour inciter d’autres restaurateurs à emboiter le pas. Un jalon pour les accords mets et bière vient d’être posé au Québec !