IBU – 3 accords mets et bières à essayer

Ceci n’est pas un festival. C’est une immersion brassicole. Et elle est unique. Bienvenue à IBU (Immersion Brassicole Unique), le tout nouvel événement de l’Association des microbrasseries du Québec (AMBQ), présenté du 26 au 28 août sur les terrains extérieurs de la TOHU, à Montréal. Petite promenade pour vous concocter des accords mets et bières.

Les chapiteaux blancs sont érigés, l’odeur de charbon sur bois ouvre l’appétit, les criquets stridulent et le soleil poursuit sa canicule. Derrière les kiosques séparés par région du Québec, ce sont les brasseurs qui coulent les bières. On les reconnaît par leur bandeau orange au biceps, où l’on peut lire « je suis brasseur. »

Nous avons fait le tour de trois stations de nourriture, proposées par Marc-André : le traiteur, et des food trucks, afin de créer trois accords mets et bières.

Le Pit à feu

Le Pit à feu

Poulet rôti sur feu de bois et Porter
Pour ce poulet grillé, juteux, juste assez salé et avec une belle note de charbon de BBQ, nous avons choisi une bière de caractère, mais souple en même temps : L’Ancêtre de la Brasserie artisanale Albion, de Joliette. Un vrai coup de cœur! Ce porter (5,2 %) rend hommage aux malts anglais et grillés, et apporte des flaveurs de chocolat, de café et de noisette, sans pour autant être sucré. Le porter termine sur des notes de torréfaction légèrement amère.

La texture soyeuse et peu effervescente de la bière enrobe la chair juteuse du poulet, alors que la peau grillée aux saveurs de charbon est rehaussée par les malts. La salinité de la cuisse est quant à elle absorbée par le chocolaté de la bière. L’accord se termine sur cette finale de douce torréfaction, où pointe les notes de grillé de la volaille. Voilà deux délicieux produits d’intensité similaire, sans être criards, dont les saveurs s’agencent à merveille, bouchée après bouchée.

IBU-Poulet rôti et porter

Poutine et bière forte à l’érable, bois et bourbon
Servie avec des ognons sucrés, du bacon et du fromage fumé, cette poutine est riche, décadente et délicieuse. Pour soutenir l’intensité, nous vous suggérons la Croquemitaine de la brasserie artisanale La Korrigane, de Québec : une bière de spécialité à l’érable, vieillie sur bois de chêne macéré dans le bourbon (8,4 %). Mais attention! Laissez-la légèrement tempérer afin qu’elle atteigne son plein potentiel, car sinon, elle disparait dans la bouchée. Une fois tempérée, la bière exhibe des arômes de fruits confits, de bois, de spiritueux, d’érable et d’épices. En bouche, elle est caramélisée et dégage la chaleur de l’alcool.

Le sucre de la bière rince le sel de la poutine, pendant que les autres saveurs se lient à la sauce et aux notes de fumé, et ajoutent une touche caramélisée, fruitée et boisée. Étrangement, une partie du gras du bacon et du fromage est adoucie par la bière, alors qu’une vague d’épices envahit le palais, sur une longue finale. Comme si l’on avait saupoudré du poivre au moulin. Un accord à la fois riche et atténuant, idéal pour une dégustation de fin de journée.

IBU-Poutine

Guédille aux fruits de mer et Saison
Bien que nous n’ayons pas eu l’occasion d’y gouter, nous vous proposons d’accompagner la guédille aux fruits de mer et mayonnaise épicée avec la Saison Bee-Bop de l’Auberge Brouërie Sutton (5,8 %), une bière effervescente aux arômes fruités, herbacés et épicés.

Essayez nos accords mets et bières, créez-en des nouveaux et envoyez-nous vos commentaires mangeetbiere.com. Et surtout, amusez-vous!